Information
Nous vous proposons 56 articles de presse pour vous informer de l'actualité de l'emploi.
Connectt Travail Temporaire
Tecxell Intérim
   En savoir plus
Consultez aussi nos conseils cv pour votre recherche d'emploi.
Objectif : 30 000 femmes dans le bâtiment en 2009

Monique Fiszlewicz-Destailleurs est responsable du pôle emploi à la Fédération Française du Bâtiment Paris Ile-de-France. Elle nous explique pourquoi les femmes ont toute leur place dans ce secteur majoritairement masculin.

Pourquoi la FFB souhaite-t-elle faire « toute leur place aux femmes » dans le bâtiment ?
Le bâtiment recrute depuis plusieurs années plusieurs milliers de salariés par an, et les femmes sont un atout non-négligeable dans le renouvellement et le rajeunissement des effectifs (des milliers de salariés arrivent à l’âge de la retraite). Tous les corps d’état sont concernés par les recrutements de personnel qualifié. Les besoins sont estimés en Ile-de-France à plus en moins 15 000 embauches annuelles. Les besoins en logements neufs, les opérations de rénovation et d’amélioration de l’habitat, l’entretien des locaux existants sont importants, et les entreprises sont trop souvent freinées dans leur développement par leurs difficultés à recruter.

Trouve-t-on aujourd’hui des femmes sur les chantiers, dans le secteur du bâtiment ?
Il y a actuellement 10 % de femmes salariées dans le bâtiment, mais 1,5 % seulement de femmes sur les chantiers en qualité d’ouvrières, principalement dans les métiers de la peinture, du carrelage et de l’électricité. Certaines choisissent cependant d’être grutières, maçonnes, ou couvreuses... Parmi les cadres, on trouve 12 % de femmes, qui peuvent être par exemple conducteurs de travaux ou chargés d’affaires. La profession souhaite augmenter fortement cette présence, avec pour ambition d’atteindre 30 000 femmes en 2009 sur la France entière. Mais le bâtiment, ce n’est pas que le chantier. Ce sont aussi, en amont, des études (dessinateur, ingénieur d’études, métreur...), des fonctions commerciales, administratives et comptables, dans lesquelles les femmes excellent.

Tous les métiers du bâtiment sont-ils ouverts aux femmes ?
Oui, même si certains requièrent une force physique particulière (coffreur-boiseur ou charpentier par exemple). Mais tout reste possible à qui possède la motivation et la volonté. Les progrès techniques du chantier et de la mise en oeuvre des matériaux, la plus grande mécanisation et l’adaptation de l’outillage, rendent aujourd’hui plus facile le travail des femmes dans tous les métiers du bâtiment.

Quels sont les atouts des femmes dans ces métiers ?
Les chefs d’entreprise qui ont embauché des femmes sur les chantiers et dans les ateliers mettent en avant leur rigueur, leur motivation, et leur conscience professionnelle. Elles aiment le travail bien fait. Autre atout : leur sens du contact et des relations humaines. Elles sont aussi sensibles aux questions de sécurité, de santé et donc de prévention, ce qui est un gage de respect des règles sur les lieux de travail.

Quels sont vos arguments pour convaincre les femmes de travailler dans ce secteur ?
Le premier est d’être certaine d’avoir un emploi durable, puisque la croissance du secteur se poursuit. Les travaux de chantier ne peuvent être délocalisés ! D’autre part, dans le bâtiment, les horaires varient en moyenne de 35 à 39 heures, selon les entreprises. Les chantiers sont rarement en activité les week-ends, dimanches et jours fériés. Cela permet de concilier vie professionnelle et vie de famille, avec des rémunérations qui sont désormais très attractives, les salaires minimaux conventionnels ayant augmenté de plus de 30 % en 6 ans. Enfin, la profession du bâtiment permet de faire une réelle carrière, en progressant rapidement. L’ascenseur social fonctionne encore dans ce secteur !

Source : ANPE
40 visiteurs en ligne  Haut de page
Accueil  ·  Qui sommes-nous  ·  Services  ·  Partenaires  ·  Contact  ·  Infos légales  ·  Aide  ·  Plan du site
2014 © Copyright staremploi. Tous droits réservés.